La recherche de fuite est-elle prise en charge par l’assurance ?

La recherche de fuite est-elle prise en charge par l’assurance ?

mars 26, 2021 0 Par Sandra

Une fuite d’eau dans une canalisation enterrée ou encastrée peut se transformer à un véritable problème, d’où la nécessite d’agir rapidement dès la constatation d’un écoulement. Si la fuite d’eau est importante, mais vous ne parvenez pas à trouver son origine, une recherche de fuite doit être faite le plus vite possible. Une telle prestation doit être réalisée par un professionnel capable de trouver la source du dégât en utilisant des méthodes de recherche spécifiques.

Avant de contacter une entreprise spécialisée, jetez un œil sur votre contrat d’assurance pour vérifier si ce genre d’intervention peut être pris en charge par votre compagnie d’assurance habitation.

Pourquoi procéder à une recherche de fuite d’eau ?

Lorsqu’un dégât des eaux survient, il est nécessaire de réaliser souvent une recherche de fuite en faisant appel à un spécialiste en la matière. Ce dernier va utiliser des techniques de détection spécifiques pour inspecter vos canalisations : il pourra utiliser un colorant d’eau (fluorescéine), une caméra thermique ou endoscopique pour explorer l’intérieur des parois.

Si vous subissez une infiltration d’eau, il vous faudra plutôt contacter un couvreur et une société spécialisée dans l’assainissement et le vidange, si vous rencontrez des canalisations bouchées.

En bref, l’objectif de la recherche de fuite d’eau est d’identifier l’origine de votre problème, déterminer les causes, limiter l’étendue des dégâts et décider les travaux à réaliser pour réparer la source du dégât des eaux.

La recherche de fuite est-elle couverte par l’assurance ?

Sachez que la prise en charge de la recherche de fuite d’eau Marly-le-Roi n’est pas systématique. Cela dépend des conditions et des clauses de votre contrat d’assurance habitation. Si la garantie « recherche fuite », est y incluse, votre assureur peut donc assurer les frais engendrés par les travaux de détection de l’origine du dégât. Mais certaines compagnies d’assurances, imposent une franchise à acquitter par l’assuré.

Cependant, votre assureur ne vous remboursera rien si la fuite d’eau est due à un joint d’étanchéité usé ou à une rupture de canalisation. Par contre, il pourra intervenir, lorsque la recherche de fuite nécessite la démolition d’une partie de votre mur pour faciliter les travaux de détection de votre fuite d’eau.

Avant de contacter un tel professionnel, vérifiez les clauses de votre contrat d’assurance multirisque habitation, et n’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de l’agence.

Les démarches à effectuer pour bénéficier d’un remboursement

Si votre maison ou appartement est victime d’un dégât des eaux, il faut rapidement informer votre compagnie d’assurance habitation sur le sinistre. La déclaration doit être effectuée dans un délai de cinq jours ouvrés à partir de la découverte de la fuite. Vous pouvez contacter votre assureur par téléphone ou lui envoyé par email une lettre recommandée avec accusé de réception.

Une fois la déclaration reçue, votre assurance traitera votre dossier qui doit comporter aussi tous les documents justificatifs de la valeur des biens endommagés par la fuite. Votre assureur peut vous proposer une inspection sur place, si les dégâts sont jugés importants. Un expert vous rendra donc une visite pour constater directement les préjudices, estimer leur valeur et déterminer le montant de l’indemnité. Soyez présent lors de ce rendez-vous pour que tout se déroule sous vos yeux.

Après cette visite, votre assureur examinera le rapport présenté par l’expert et vous transmettra une proposition du montant de remboursement. A vous donc de l’accepter ou de le refuser !

Quand doit-on remplir un constat amiable ?

Si la fuite vient du logement de votre voisin ou si le dégât des eaux a provoqué plusieurs dégats chez les autres occupants de l’immeuble, dans ce cas, il est nécessaire de remplir un constat amiable. Ce document contient généralement un descriptif détaillé du sinistre, les causes de la fuite et son emplacement si possible, les parties concernés (victimes et responsables) et les adresses de leurs assurances. Cela permet de faciliter les procédures de l’indemnisation !